… festival de musique expérimentale, noise, improvisation, performance, danse, diffusions, séances d’écoutes, crade rock, musique acoustique, électronique, électroacoustique, minimal, maximal, poésie sonore, moving image, musique électroacoustique, free spazz, free jazz, électronique, drone … à nantes

FESTIVAL CABLE#9 | Jeudi 18 Février

‘TEMPLE OF DIN’ (Installation), ZÉRO PIXEL / 18ips (FR) WE KILLED A CHEERLEADER (FR) LUCAS ’GRANPA’ ABELA (AUS)

… festival de musiques ’dites’ expérimentales… noise, improvisation, performance, dance, synaesthesiac film & moving image, acoustic research of the highest form, primitive, spazzy rock, post post necro techni, silly performance art, musique savante, musac ignorante, minimale pas assez, maximale bien trop, acoustique, électronique, électroacoustique….

PASS 4 Jours - 30/35 euros (sauf performances à L’hôtel Pommeraie)
Tarifs réduits réservés aux demandeurs d’emplois, titulaires du RSA et étudiants
Des PASS sont disponibles en prévente à Mélomane (nantes), Blindspot (rennes) ou directement par email à cable.nantes@gmail.com


19h | Cosmopolis | 6/8euros

18 rue Scribe - passage Graslin - Nantes

TEMPLE OF DIN de Lucas ABELA (installation)

Temple of Din
Une salle d’arcade noise composé d’une demi-douzaine de jeux en accès libre fabriquées par le génial Lucas Abela : un défouloir ludique et sauvage pour tous les ages.


ZÉRO PIXEL joue 18ips

Aurélie Percevault + Antoine Ledroit + Marianne Moula + Carole Thibaud + Clinch + Pierre Pierre Pierre

Performance d’interlocking manuel pour 7 projecteurs, 4 opérateurs et 2 noise freaks…
Entre l’installation et la performance, Zéro Pixel troc la figure du performeur virtuose pour celle de l’opérateur technicien attentif à la mécanique.
La pièce 18ips est comme un lointain et modeste écho aux Interlocking projectors (technique utilisée dans les multiplexes consistant à synchroniser les projections d’un même film 35mm dans différentes cabines).
Un unique film, mis sous tension par un parcours reliant 6 projecteurs 16mm, est manipulé par des opérateurs qui, dans un jeu d’équilibristes à plusieurs mains, mettent tout en œuvre pour éviter la rupture.
http://50-hz.org/zeropixel/

WE KILLED A CHEERLEADER / Jean-Philippe Gross & Marie Cambois

Nouvelle version performative. 

Depuis 2008, Marie Cambois et Jean-Philippe Gross développent We killed a cheerleader, une série de pièces chorégraphiques et sonores pour danseur(s) et haut-parleur(s), dans laquelle le “cheerleading” apparaît comme un simple prétexte d’écriture.
La chorégraphe et le musicien y abordent danse et musique par réduction, par décomposition des signes et des signaux, les mettant à l’épreuve du temps et de la répétition.
https://jeanphilippegross.wordpress.com/
http://marie.cambois.perso.sfr.fr/Site/+++.html

LUCAS ’GANPA’ ABELA

ex-Justice Yeldham

Artiste pluriel, Lucas Abela est adepte des générateurs de bruits sous toutes ses formes. Quasiment deux décennies de sévices lui ont notamment permis de mettre au point la technique qui fait depuis quelques années sa notoriété : une vitre amplifiée lui sert de résonateur tandis que son visage s’y saigne littéralement. Presque 600 représentations qui n’ont pas altéré l’approche do it yourself du personnage.
http://www.dualplover.com/abela.php

| |  RSS 2.0 |