… festival de musique expérimentale, noise, improvisation, performance, danse, diffusions, séances d’écoutes, crade rock, musique acoustique, électronique, électroacoustique, minimal, maximal, poésie sonore, moving image, musique électroacoustique, free spazz, free jazz, électronique, drone … à nantes

FESTIVAL CABLE#6 | Jeudi 9 Mai 2013, journée

| 10h - 18h | au Bateau-Lavoir | 5€ par concert

Avec KEITH ROWE (Gb) / LUCIANO MAGGIORE (It) / CHRISTOPHE HAVARD (Fr) / ALESSANDRO BOSETTI (It) + Diffusion de pièces sonores
en partenariat avec Histoires d’Ondes / Jet Fm.
au Bateau-Lavoir, 30 Bd Van Iseghem, Nantes.
Nombre de place limité pour chaque concert : Réservation conseillée, par email cable.nantes@gmail.com ou par téléphone au 06 65 48 80 38.


Le jeudi 9 mai le festival Cable# et Histoire d’Onde collaborent et propose une belle journée d’écoute. Un mix entre concerts solos et diffusions de pièces sonores, dans la proximité de l’écoute que peut donner l’intimité du bateau lavoir. Un cadre idéal pour s’immerger en pleine journée fériée dans la musique.

10h - KEITH ROWE
11h30 - LUCIANO MAGGIORE
13h - CHRISTOPHE HAVARD
14h30 - ALESSANDRO BOSETTI
16h - 18h - Diffusion de pièces de Michael Pisaro et Anne Guthrie, proposée par Julien Héraud

Les concerts/séances commenceront dès le matin pour une écoute plus fraîche avec le guitariste Keith Rowe. Membre fondateur de l’AMM (avec entre autres Cornelius Cardew, Eddie Prévost) et de M.I.M.E.O. On retrouve en grande partie sa discographie sur le label Erstwhile. Il a notamment joué avec Evan Parker, Oren Ambarchi, Toshimaru Nakamura, Christian Fennesz, Christian Wolf, Graham Lambkin. Keith Rowe proposera une performance pour guitare préparée, improvisée ou à partir de partitions graphiques.

Puis ce sera au tour de Luciano Maggiore, né en 1980, qui vit et travaille à Bologne. Musicien actif dans le domaine de la musique électroacoustique, il a développé ces dernières années un intérêt fort pour les mécanismes de diffusion du son, utilisant enceintes et divers dispositifs analogues et numériques (walkman, lecteurs de CD et magnétophones) comme ses instruments principaux. Il joue régulièrement en duo avec Francesco Brasini et Enrico Malatesta.

Ensuite, Christophe Havard, prendra le relais à 13h. À la fois saxophoniste, preneur de sons, compositeur et enseignant, Christophe Havard se produit dans de nombreux groupes de musiques improvisées et expérimentales ainsi que dans des projets multimédias. Il compose des œuvres électroacoustiques ou instrumentales, parfois pour le théâtre, la danse, le cinéma ou la radio, et créé des installations sonores.

Les concerts se termineront alors avec Alessandro Bosetti, compositeur basé à Berlin. Il utilise le discours comme sa matière principale. Il le réorganise en live pour le transformer en récits à propos de rien et de tout en même temps. Dans son projet Mask Mirror il déplie la langue et sa signification dans des ordres aléatoires allant du phonème aux unités lexicales, en passant par des bruits de bouche ou encore des fragments prosodiques. Bosetti se crée en ventriloquie électronique.

On terminera la journée avec une séance d’écoute à proprement parlé proposée par Julien Héraud. Des pièces et des extraits des œuvres de Michael Pisaro et d’Anne Guthrie seront diffusés durant deux heures. Anne Guthrie est une compositrice américaine autant intéressée par l’architecture acoustique que par la composition. Des influences que l’on retrouve dans la plupart de ses disques et compositions, où s’entremêlent sa pratique du cor d’harmonie, des installations sonores et des prises de son dans des milieux acoustiques spécifiques, ainsi qu’un intérêt pour l’écriture minimaliste et l’intégration de l’improvisation dans l’écriture. Enseignant à CalArts, Michael Pisaro est également un des membres les plus connus du collectif de compositeurs Wandelweiser. Son travail d’instrumentiste, d’interprète et de compositeur s’articule principalement à travers l’utilisation de trois éléments : les field-recordings, la guitare, et les ondes sinusoïdales. Proche du minimalisme, du réductionnisme et de John Cage, toute son œuvre se décline en de multiples formes (improvisations, composition pour percussions, field-recordings, chansons…).

# # # Infos sur l’ensemble du FESTIVAL CABLE#6

info portfolio

Keith Rowe Christophe Havard
| |  RSS 2.0 |